Centre de Tefess

A environ 80 km au sud de Dakar, M’Bour héberge le Centre de Santé de Tefess, situé au cœur de la ville, à côté du grand marché. Ce Centre accueille un très grand nombre de patients par jour et recense, avec l’activité des Postes qu’il supervise, plus de 6000 accouchements par an. Le District de M’Bour, avec ses 1 400 000 habitants et une forte activité touristique, fait face à des besoins de santé colossaux. De plus, la forte activité du secteur de la pêche dans cette région et notamment au sein de la ville de M’Bour, considérée comme l’un des plus important port de pêche du pays, amène à des consultations d’urgence répétées dues au manque de protection des salariés.


Depuis 2013, FSP Limousin intervient donc dans ce Centre qui centralise l’ensemble du réseau de santé communautaire du District de M’Bour. En effet, l’organisation du réseau de soins est bâti sur le principe de décentralisation des compétences participant à l’établissement d’un parcours de soins patient. A la tête de ce réseau se place le Centre de Tefess qui encadre l’action des Postes de Santé qui lui sont rattachés. Ces Postes de Santé vont à leur tour prendre en charge différentes Cases de Santé ainsi que les dispensateurs de soins, pour les villages les plus reculés. Ce réseau permet un meilleur accès aux soins et aux actions de prévention et implique le recours à la structure de soin hiérarchiquement supérieure lorsque la situation l’oblige.


Les mêmes problématiques rencontrées un an plus tôt à l’EPS de M’Bour se posent alors et des actions immédiates sont à mettre en place. L’ensemble du bâtiment d’hospitalisation du Centre est vétuste, avec des espaces sanitaires hors d’usage, et il présente de nombreuses fissures et infiltrations mettant en danger les patients hospitalisés. Les travaux de rénovation sont effectués dès juin 2015. De plus, la fosse septique est défectueuse et ne fonctionne plus. Il faut donc rapidement la détruire (par ensevelissement) et en installer une nouvelle en raison du fort risque d’infections que cela implique.


Secondairement un programme de formation, travaux, rénovation et rééquipement est alors élaboré pour les années 2015-2016. Les travaux comprennent la rénovation de la toiture du bâtiment administratif avec réfection de ce même bâtiment et la construction d’une salle de consultation dédiée à la gynécologie. De plus, 300 kg de peinture et nombreux outils de travail sont fournis pour la rénovation de l’ensemble de locaux.


Le rééquipement du Centre est réalisé parallèlement via le don de mobiliers (lits, placards, bureaux, tables et chaises) et de matériel médical : colposcopes, mammographe, échographe, stéthoscope, tables de consultation, petit scialytique, matériels de soin dont certains à usage unique, matériels dentaires dont deux fauteuils complets et autoclave et étuve sèche pour la stérilisation.


FSP Limousin s’est attachée à l’aide au développement du Centre de Tefess. Une part importante des formations était orientée vers le suivi des grossesses avec un apprentissage pratique et théorique en échographie fœtale pour les sages-femmes du District.  Un certificat d’aptitude était remis à la fin de chaque formation aux sages-femmes qui réussissaient l’examen. Une réorganisation du service de maternité a été apporté en complément de l’enseignement théorique dispensé Mme Chevalier (sage-femme).


Le Centre a également participé au lancement du Plan Cancer pour le dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus. Une diffusion organisée d’informations sur la prise en charge du cancer du sein et du col ainsi qu’un circuit patient ont pu être mis en place au niveau du District. Concernant les méthodes de prévention du cancer du col de l’utérus, l’ensemble des infirmiers chefs de postes et des sages-femmes du District ainsi que deux médecins du Centre de Tefess ont été formés aux techniques de colposcopie et de biopsie du col avec dépistage par méthode IVA IVL par le Dr Raffi et le Dr Verbier.


Un vaste programme d’information concernant le cancer du sein  a été diffusé et le dépistage systématique par mammographie a été mis en place pour les femmes de 45 à 70 ans sur l’ensemble du District. Dans le cadre de ce dépistage de masse, les mammographies sont prises en charge par les communes et/ou assurances personnelles des patientes. De plus, une formation à la sénologie et à la lecture des mammographies, dispensée par le Dr Raffi, a été effectuée auprès des médecins du Centre.


La construction de la salle de gynécologie, équipée au cours des premières missions de colposcopes, d’un échographe et du premier mammographe du centre, peut dès lors servir au dépistage actif des cancers gynécologiques. Un programme informatique, conçu par M. Leuret et géré par M. Granger, a été diffusé à l’ensemble du district  afin de permettre un  suivi réel des dépistages des cancers du sein et du col. Une formation a été proposée à Mme Ndoye, secrétaire au Centre de Tefess, qui est dorénavant en charge de la saisie des données récoltées sur l’ensemble du District.


D’autres formations médicales, paramédicales et dans d’autres domaines sont réalisées :

  • En endocrinologie, dans le dépistage et la prise en charge de maladies chroniques comme le diabète et l’hypertension artérielle
  • En urgence-réanimation, dans l’approche théorique et utilisation pratique des respirateurs artificiels
  • En gestes et soins d’urgence avec don d’un mannequin d’entraînement en réanimation cardio-respiratoire
  • En odontologie
  • En gestion et organisation des consultations infirmières et utilisation du matériel paramédical
  • En contrôle qualité avec formations et création d’un service dédié
  • En hygiène, dans l’entretien des lits et des locaux et gestion des déchets
  • En gestion et organisation administratifs