Mission au Poste de Dionewar

Une convention avec l’Association GETSU a permis de financer une mission au Poste de Santé situé sur l’île de Dionewar où 5000 habitants vivent de l’agriculture et de la pêche, en quasi autarcie. L’isolement de l’île et les difficultés de communication qui en découlent compromettent grandement les soins.

Plusieurs personnes exercent dans ce poste : un infirmier chef de poste (ICP), une sage-femme, trois matrones et un dépositaire en pharmacie. Celui-ci a été récemment rénové avec le concours de l’Armée Française : rénovation des locaux de la maternité, des logements de l’ICP et de la pharmacie.

Au cours de notre mission, diverses formations ont été dispensées par le Dr ANDRIEU et Mme CHEVALIER (sage-femme) auprès de l’infirmier responsable et da la sage-femme du Poste.

Celles-ci concernent l’organisation des consultations et le fonctionnement du Poste de façon générale mais s’axent principalement sur le suivi gynéco-obstétrique sur l’île.

La prise en charge des grossesses est effectué par Adama, la sage-femme du Poste, et en son absence par l’ICP). Les femmes doivent bénéficier de 4 consultations prénatales mais dans les faits Adama en proposent plus et aussi souvent que nécessaire. Un examen clinique obstétrical et général avec dépistage de la malnutrition est pratiqué. Un bilan biologique est prescrit mais pas toujours réalisé au vu des conditions d’accès. Un carnet de surveillance est remis à la mère ; les RDV sont notés sur le registre ce qui permet à la sage-femme de recontacter la patiente si celle-ci ne se présente pas.

Lors de la 1ère consultation un test HIV est proposé, après information de la patiente, et une vaccination antitétanique est pratiquée au besoin. Des mesures de prévention sont également mise en place :  don d’une moustiquaire imprégnée,  supplémentation ferrique en prévention d’une anémie, traitements antipaludéens gratuitement délivrés, etc…

Une échographie est conseillée mais réalisée souvent tardivement. L’utilisation d’un Doppler fœtal pour la surveillance du rythme cardiaque fœtal a permis entre autres, un diagnostic plus précoce des grossesses et des complications obstétricales.


Une formation aux gestes de premiers secours a, de plus, été réalisée par M. CHEVALIER (pompier volontaire) à 19 personnes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.